Thebluecat

If love is a disease then love is its only cure

 

A New hope

Heures sombres

Dans le noir j’attendais

Dans le noir je me mourais

quand tu es sorti de l’ombre

Sourire  Radieux

Tu es mon ange au cheveux d’or

La déesse qui m’a tiré de la mort

Et c’est en ces lieux

Que je me dévoue tout à toi

Mon espoir

Mon cœur

 

 

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 18 novembre 2014
A 16 h 43 min
Commentaires : 0
 
 

Patience

Tu me regarde dans les yeux

Me serre dans tes bras

Pour finalement t’en aller

 

Tu es l’espérance d’un mieux

La finalité qui sera

Mon monde pour l’eternité

 

Patience car en ce monde il n’est que toi qui sache attendre..

 

Bien a vous votre serviteur dévoué, Le-Chat.

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 11 novembre 2014
A 16 h 40 min
Commentaires : 0
 
 

Âme Perdu

J’ai perdu mon âme

C’est celle que j’eus aimé

Qui avec elle l’a emporté

Au loin dans les flammes

 

Je regarde mon coeur brisé

Et dans un dernier éclair de lucidité

Je laisse apeuré

Mon sanglot vulgarisé

 

And as I cross the borders of consciousness

She whispers to me Nevermore

 

 

Bien à vous votre serviteur dévoué, Le-Chat

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 8 novembre 2014
A 21 h 14 min
Commentaires : 0
 
 

Frustration.

Frustration:

Tu es l’ennemi des réjouissances

En ces temps tragiques tu arrives

Et dans ta superbe et ta puissance

Tu fait s’échouer l’explorateur alors même qu’il a quitter la rive

Je te hais Déesse de malheur

Puisse tu t’écarter de mon chemin jusqu’à ma dernière heure!

 

 

Bien a vous, votre serviteur dévoué Le-Chat

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 5 novembre 2014
A 14 h 24 min
Commentaires : 0
 
 

A shadowy night

C’est dernier temps je suis plongé un maximum dans mon livre et dans les différentes références que je pourrais apporter dans ce dernier et c’est pourquoi je poste moins souvent qu’avant. Néanmoins je n’en oublie pas mes autres activités et je souhaite partager avec vous un petit poème que j’ai écris durant une ballade en foret:

Shadowy Night 

As I walk through this park at night

Thousands of scenaries from a time I can’t recall

Came to me at once

Speechless Panicking Ghosts

Who were wandering in the dark shadowy night

Fading memories

 

Cordialement votre serviteur bien aimé Le-Chat

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 17 mars 2013
A 23 h 04 min
Commentaires : 0
 
 

Tendresse..

J’ai récemment retrouvé dans un de mes cahiers un de mes anciens poèmes parlant de la douceur et j’aimerais le partager avec vous en cette douce après-midi du 3 mars :

Douceur:
En toi se reflète plusieurs images
La douceur d’une mère
La douceur d’une amie
La douceur d’un langoureux baiser
Ou encore la douceur d’une brise d’été
Mais quoi que tu soit
Ou qui que tu soit
Tu sais te faire apprécier
Même des âmes les plus renfrogner
Tu es le petit plus aux milles visages
Douceur.

 

Amicalement votre Le-Chat..

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 3 mars 2013
A 14 h 25 min
Commentaires : 2
 
 

Quand l’humeur est au beau fixe..

Depuis quelque jours je suis d’une humeur des plus joyeuses et c’est en voyant la plupart de mes proches me dire que j’ai un optimisme sans faille que m’est venu l’idée d’une petite composition poétique en anglais que j’ai nommé The Optimist:
The Optimist

Nothing to live except passions
Nothing to eat except delightful meals
Nothing to wear but magnificent fabric
To keep one from going sad

Nothing to find except treasures
Nothing to see except heavens
Nothing to burry except sadness
Nothing to sing except happiness in life

When the music of life sound bad
It belongs to us to make the sun shine

 

Cordialement votre serviteur dévoué Le-Chat

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 22 février 2013
A 21 h 30 min
Commentaires :1
 
 

A nouveau un comeback

Voila rebonjour a tous et désolé a nouveau de cette absence j’ai eu un léger problème avec les textes que je devais posté dont le premier chapitre de mon projet de roman et j’ai du donc tout reprendre a zéro alors maintenant avec un peu de retard et beaucoup d’excuses vous présentez le premier chapitre des chroniques des vents de jade:

Les Chroniques des vents de Jade

1. Chapitre 1 : les prémices

C’était une nuit de Mars quand le village de morroc fut dévasté par une catastrophe sans pareil. En effet le démon scellé dans les tréfonds de la cité, Satan Morroc, s’est libéré de ses entraves et s’est mis a tout détruire dans les alentours de la cité. Se sont alors dressés trois armées pour l’enfermer : La coalition des soldats d’arunafeltz, les assassins de Morroc et les Ninjas D’amatsu. Cependant des tensions régnait entre les trois armés et les conflits étaient légions entre les camps. Et ce fut au millieu d’une bataille alors qu’ils se sont levés. Là vous vous attendez tous a entendre comment notre compagnie sauva héroïquement la mise a tout le monde non ?je me trompe ?Et bien ce n’est pas tout a fait ça. Ceux qui se sont levés furent de simples soldats qui au péril de leur vie réussirent a enfermer Satan Morroc dans la rose ambré qui est a présent le symbole de la puissance de l’est Arunafeltz. On pourrait encore blablater des heures durant sur comment ces trois soldats ont sauvés la mise mais bon c’était il y a de cela plus de 500 ans et honnêtement c’est pas vraiment le sujet. Non ici et maintenant nous nous trouvons dans une auberge un peu perdu a l’écart d’amatsu où nos héros vont faire connaissance. C’était la deuxième fêtes des moissons de la lune rouge en l’an 1567 quand alice moonlight Ninja de deuxième classe termina(prématurément…) l’école de recrue de la section magie de la garde avancé. Grommelant et pestant a tout vas sur les méthodes plus que douteuse elle rentra dans un grand type noir ou plus tôt écrasa ce pauvre homme avec Gamma-Cha sa grenouille monture. Voyant le pauvre écrasé sous le poids de gamma elle le fit disparaître et demanda au bougre si il se remettait du choc. Sans le savoir elle avait fait tombé le grand Akuma Kira( et ouais 1m90 c’est pas rien quand même) Maître assassin de Morroc. Celui-ci piqué a vif commença ainsi :

- Pouvez pas regardé quand vous marchez ‘spèce de pequenot, savez vous au moins a qui avez vous a faire ?

  • Non et jusqu’à preuve du contraire vous n’aviez qu’a éviter Gamma.

  • Enfin bref L’accident est maintenant clos puis-je me présenter pour réparer l’erreur de vous avoir hurlé dessus demoiselle ?

  • Fais donc mon vieux moi c’est Moonlight Alice Ninja de la division magique d’Amatsu et aventurière

  • Je me nomme Akuma Kira aventurier a la recherche d’une compagnie, peut être en conaîtrais tu une a la recherche d’un assassin et de son compagnon.

C’est a ce moment qu’un homme vêtu d’une tenu de combat et de deux revolvers s’aplatit devant eux tel une crêpe géante en tenu de combat, et ouais il se passe des trucs parfois bizarre dans les villes vous avez pas idée…

Il s’adressa alors a nos deux pignoufs en ces termes :

  • Je me présente Master DeathShot Aniki et je vois que l’on parle aventure dans le coin ?

  • Ouais c’est ici pourquoi cela ?répondit Alice interloqué par l’arrivé plutôt « brutal » d’aniki.

  • Eh bien, répondit l’intéresse, il s’avère que moi et ma compagne sommes à la recherche d’une compagnie nous aussi.

  • C’est alors décidé, cria Alice en bondissant poing levé,nous allons former nôtre propre compagnie et on l’a nommera les vents de Jade.

Tout le monde se réjouit sauf Akuma qui semblait se demander pourquoi cela arrivais à lui la journée ayant pourtant bien démaré.

Bilan psychique D’Akuma :

Pourquoi faut il qu’a chaque fois je tombe sur une bade de pignouf qui déboule de nulle part. *Soupir * Et puis c’est quoi ce nom Aniki… Pitié sortez moi de la T-T

Bilan Psychique D’Alice :

Ah ! Enfin une occasion pour moi et Gamma de sortir de ce village tout perrave et de montrer a mon maître de quoi je suis capable. Mouhahaha ça vas tout déchirer.

Et c’est ainsi que nos compagnons se rencontrèrent dans ce bel après-midi de fêtes des moissons. Ils l’ignorait encore mais il allait entré dans la légende des terres Achronologia, un peu brusquement certes mais il allait le faire et ça personne de s’en doutait car bah quand on les voyait on aurait plus dis une bande de couillons en armure avec un joli nom qui écumait les tavernes. C’était eux La compagnie des vents de jades et tout laissait croire avec la détermination et l’engouement de ces aventuriers plus que singulier que ça allait chier des braises sur le passage.

Voila je vous souhaite une bonne lecture, votre dévoué serviteur Le-Chat

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 20 février 2013
A 21 h 26 min
Commentaires : 3
 
 

Le grand comeback..

Me revoilà sur cette encore pour vous faire partager ma poésie et je l’espère vous faire passer du bon temps. Je tiens a m’excuser de cette longue absence causé par certains examens et un léger problème d’informatique. Et donc pour « célébrer » ce retour j’aimerais partager avec vous une forme de poésie peu commune, le haïku. J’ai récemment essayé d’en écrire un et voila ce qui en est ressorti:

 

Une plume tombe du ciel

Un ange passe

Non c’est une colombe.

 

 

 

Amicalement votre dévoué serviteur Le-Chat

 

Dans : Non classé
Par thebluecat
Le 15 janvier 2013
A 21 h 30 min
Commentaires : 2
 
 

Peu de temps

Bonjour mes amis je remarque que cela fait longtemps que je n’ai rien posté de nouveau et je m’en excuse j’ai tres peu de temps en ce moment a cause des examens qui approche a grand pas. Néanmoins j’aimerais vous proposer une prose que j’ai écrite il y a quelque semaine sur la folie alors on y va:

 

 

À toi douce violence amère
Qui éreinte l’esprit par le temps
Qui fait parraître les grand petits
Et les sage idiots
Je te dédie cette prose
Tu es à l’artiste
Ce que la frénésie est au guerrier
Une source magique
Menant souvent aux plus grandes gloires
Mais aussi à l’échec le plus cuisant…

 

Amicalement votre serviteur bien aimé Le-Chat

Dans : Texte
Par thebluecat
Le 2 décembre 2012
A 11 h 44 min
Commentaires :1
 
1234
 
 

Kiocasino |
le rêve éveillé |
Editho |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Enattendantlescoyotes
| Blog de Thibault Delavaud, ...
| Inazuma Eleven Usa